En finir avec les problèmes d’humidité dans un abri de piscine : les solutions

La présence d’humidité sous l’abri de piscine est naturelle, car là où il y a de l’eau, il y a de l’humidité. Pourtant, ce phénomène engendre de nombreux problèmes comme la condensation, la prolifération de moisissures ou encore la présence de rouille. Déjà, une pièce close et humide n’est jamais saine. Pour gérer les problèmes d’humidité d’un abri de piscine, il faut suivre certaines règles :

  1. être vigilant par rapport à l’isolation de son abri de piscine (choisir les matériaux adéquats et des équipements respectueux des normes)
  2. Maintenir un certain équilibre entre la température de l’eau du bassin et celle de l’abri
  3. investir dans un déshumidificateur et un système de ventilation efficace
  4. poser une couverture de piscine type bâche à bulles

Prix moyen d’un déshumidificateur pour piscine (pose comprise)

Entre 2000 € et 5000 € TTC

Gérer l’humidité par l’intermédiaire d’une
meilleure isolation

Il ne faut pas faire
l’impasse sur l’isolation de son abri de piscine ou de sa piscine intérieure. Au
contact avec les parois de l’abri, l’air chaud chargé de l’humidité de la
piscine se transforme en vapeur. La condensation va par la suite endommager les
éléments de l’abri (structures, parois et vitrage, etc.) La condensation se manifeste
par des buées qu’il faudra nettoyer régulièrement. Pour y remédier, il faut à l’abri
un double vitrage ou des parois bien isolées et étanches.

Faire installer un abri haut permet aussi de réduire la condensation, car cela permet une bonne circulation de l’air et évite ainsi l’accumulation de l’humidité sur les parois de l’abri. Si le vôtre n’est pas assez haut, alors il faut faire installer un système de ventilation type VMC.

Balancer la température de l’eau de la
piscine et de l’air sous abri

L’évaporation de l’eau
est la plupart du temps causée par l’écart de température qu’il y a entre l’eau
du bassin et l’air environnant. C’est notamment le cas lorsque l’eau de la
piscine est encore chaude, mais que l’air refroidit sous l’abri. L’idéal serait
de maintenir la température de la piscine entre 26 et 28 °C. Si l’écart de
température est trop important, vous risquez de détériorer rapidement votre
abri de piscine, et en premier lieu l’isolation.

 Trois solutions s’offrent à vous pour limiter
ce problème d’évaporation :

  • Faire
    descendre la température de l’eau de la piscine en y déversant de l’eau fraîche
  • Couvrir le
    bassin d’une bâche ou d’une couverture thermique à bulles quand il
    est inutilisé
  • Faire
    installer un régulateur d’eau pour
    piscine
    pour contrôler et réguler systématiquement la température de l’eau

Installer un déshumidificateur pour
piscine

L’installation d’un déshumidificateur
est la meilleure solution pour contrer la présence d’humidité sous l’abri de
piscine. L’appareil prélève l’humidité sous l’abri et génère de l’air sec. L’eau
prélevée est récupérée dans un bac ou évacuée à l’aide d’un tuyau d’évacuation.

L’utilisation d’un déshumidificateur est obligatoire pour les piscines avec abri, car le taux d’humidité d’une pièce avec un bassin d’eau est très élevé. La présence d’un déshumidificateur permet de profiter plus longtemps de l’abri, de conserver l’abri en état « sec » et d’éviter ainsi les problèmes liés à l’humidité (apparition de moisissures et de taches noires, vitrages embués et problème d’allergie, etc.)

Comment choisir son déshumidificateur ?

Il existe plusieurs
modèles de déshumidificateur destinés à l’abri de piscine. Un bon
déshumidificateur est à la fois confortable (peu bruyant), mais surtout
économique (consomme peu d’énergie). Il est nécessaire de vérifier les
caractéristiques suivantes avant tout achat de déshumidificateur :

  1. La puissance du déshumidificateur
  2. Le niveau sonore quand il est en marche
  3. La consommation en énergie (vérifiée par l’étiquette énergétique de l’appareil)

Vous pouvez aussi confier au professionnel qui s’occupe de la pose de votre abri de piscine le choix des équipements connexes et du modèle de déshumidificateur idéal. De plus, vous profitez d’un taux de TVA réduit sur l’achat des fournitures si votre installateur s’en occupe.

Astuce de notre expert

Lutter contre l’humidité à l’intérieur d’un abri de piscine sans un système de déshumidification est utopique, car l’humidité sera toujours présente à cause de l’eau de la piscine. Dans la majorité des cas, il faut donc installer un déshumidificateur, couplé avec un système de ventilation efficace. Les mesures à prendre peuvent être différents pour certains modèles d’abris, notamment les abris de faible hauteur. Mais pour savoir concrètement ce qu’il faut faire dans le cas de son abri de piscine, il faut contacter un spécialiste. Vous pouvez par l’occasion souscrire à un contrat d’entretien pour garantir le contrôle régulier de votre abri.

Prix d’un déshumidificateur pour piscine
selon le modèle

Le budget à préparer pour
un système de déshumidification pour abri de piscine dépend de l’étendue de la
surface à déshumidifier et l’appareil choisi. Plus la piscine (et donc l’abri)
est grande, plus le déshumidificateur est puissant et cher. La puissance d’un
déshumidificateur s’exprime au litre d’eau par heure ou par jour.

Prix d’un déshumidificateur pour piscine Montant (hors pose)
Déshumidificateur nomade sur roulettes À partir de 150 €/unité
Déshumidificateur à poser À partir de 1500 €
Déshumidificateur mural À partir de 1000 €
Déshumidificateur encastré À partir de 3000 €

Installer une bâche pour piscine

Il est conseillé de
couvrir l’eau du bassin d’une bâche
après chaque baignade pour réduire l’évaporation. Cela vous permettra en même
temps de faire des économies en énergie, car vous pourrez éteindre votre
déshumidificateur quand la bâche est mise en place. Lorsque la piscine est
couverte, la température de l’air peut baisser jusqu’à 22 °C. À la place
de la bâche, vous pouvez aussi utiliser une couverture thermique à bulles ou un volet roulant pour piscine.

Conclusion

Une piscine sous abri
dégagera toujours de l’humidité et l’eau du bassin risque toujours de s’évaporer.
À l’intérieur d’un abri de piscine, l’humidité se heurte aux vitrages et aux
structures, entraînant un phénomène de condensation. Il faut donc être vigilant
par rapport à ces deux éléments : l’eau et l’air sous abri. Pour résumer,
il faut suivre quelques règles pour empêcher ou réduire les risques d’évaporation
et de condensation :

  • Bien isoler
    l’abri
  • Aérer et
    ventiler l’abri
  • Installer un déshumidificateur
  • Couvrir le
    bassin d’une bâche à bulles ou d’un volet roulant quand la piscine est
    inutilisée
  • Faire en
    sorte que l’eau de la piscine ne soit pas trop chaude comparée à l’air sous
    abri, et la faire descendre à 22 °C

D’autres mesures peuvent être prises selon la situation géographique, le climat de la région, le modèle d’abri de piscine installée, etc. Il faut donc toujours demander l’avis d’un pro avant d’adopter une méthode.