Quelle assurance pour mon abri piscine ?


L’installation d’un nouvel abri piscine génère parfois des frais inattendus – comme les taxes précédemment évoquées – mais aussi le coût de l’assurance supplémentaire à souscrire dans le cas d’une telle installation. Car oui, l’assurance, sans être légalement obligatoire, est bel et bien nécessaire pour les personnes prévoyantes. Ces équipements onéreux sont aussi exposés – doubles raisons pour lesquelles il faut avoir un contrat d’assurance à jour et tenant compte de l’abri piscine.

Dossier sur les assurances :

assurance pour abri piscine

1. Pourquoi assurer ?

Comme évoqué en introduction, il y a deux raisons principales pour lesquelles il faut assurer un abri piscine :

  • son coût plutôt élevé – raison pour laquelle en cas d’incident, le particulier sera heureux de recouvrer tout ou partie de la somme investie.
  • son exposition : structure extérieure, l’abri piscine est soumis aux contraintes météos, chutes d’arbres, branches, …

Et quand on a un objet cher exposé à des risques, le bon sens veut qu’on assure cet objet.

Nous pouvons bien sûr nuancer ce propos, avec des besoins en assurance différents selon le type d’installation : un abri haut Octavia sera plus intéressant à assurer qu’une installation légère en toile, de type azuro.

En second lieu, si vous parcourez les forums de piscine, vous verrez rapidement des images de modules d’abris emportés par le vent ou cassés par des chutes d’objets de toutes sortes … qui vous convainquent instantanément d’appeler votre assureur préféré pour lui parler de votre nouvelle installation.

2. Comment assurer son abri ?

L’opération est très simple, il faut en fait contacter son assureur (celui qui prend en charge l’assurance habitation du domicile concerné par la piscine) avec les caractéristiques de l’abri . Munissez vous de la facture – qui reprend en général les informations essentielles demandées par l’opérateur, à savoir :

  • les dimensions,
  • de quoi est fait l’abri piscine (bois, alu, …)
  • le nom du fabricant, le modèle acheté, ainsi que les options (moteur, …)
  • et éventuellement le prix d’achat

En principe, sauf installation hors normes, un simple coup de fil suffit pour une activation immédiate – et c’est à faire dès que l’abri est installé. Les dégâts au moment de la pose – s’il y en a – sont du fait du professionnel qui fait l’installation.

Donc, en termes de garanties, il faut au moins la Responsabilité Civile qui vous protège si quelqu’un vient à se blesser du fait de l’abri piscine.

Mais – c’est conseillé – il est intéressant de souscrire à la garantie dommages qui va venir couvrir les dégâts subis par l’abri (dans le cas d’une tempête par exemple).

Attention – notamment pour la responsabilité civile : achetez un abri conforme à la réglementation, en particulier sur le point de la norme NF P 90-309, au risque (si ce n’est pas le cas) de ne pas être couvert. En effet, aucun assureur ne voudra fournir une protection contre un abri qui n’est pas conçu pour

3. Coût supplémentaire :

Il est  possible que le fait d’assurer l’abri de piscine entraîne une légère augmentation de votre contrat d’assurance, sans devoir – modèles hors norme exclus – dépasser les 100€ environ par an.

Et pour ces quelques euros en plus, vous n’aurez plus de craintes des tempêtes à venir !

Article classé sous :

Auteur :
Directeur de la rédaction
Sujet précédent : «
Article suivant : »
  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)