Les dangers du (trop de) chlore


Voici un sujet qui est en train d’émerger et qui souligne quelques dangers d’avoir des piscine au chlore et notamment sur la question des allergies. En fait, le coeur du problème n’est pas le chlore en soi, si ce n’est que ce même chlore, au contact de certains produits (lotions et crèmes, sueur, pipis, …) va dégager un gaz irritant, le chloramine.

Allergies, asthme, … soyez vigilants !

Chlore et piscine Le problème se présente surtout pour les piscines très fréquentées, mal aérées ou avec un plafond bas, et qui par conséquent ne peuvent pas dégager le chloramine. De récentes études ont permis de détecter des problèmes d’asthme plus forts au sein des professionnels de piscine (maîtres nageurs, nageurs professionnels, …) du fait de ce gaz, et un terrain allergique favorisé pour les baigneurs. Alors que c’est une donnée qui est surveillée chez nos voisins européens (Allemagne ou Suisse), ce n’est pas pris en compte en France.
Toutefois l’alerte a récemment été donnée – notamment par la Société Française de Pédiatrie – qui recommande la plus grande prudence pour les bébés de familles d’allergiques.

Piscines privées et abris

Ce problème ne se pose pas vraiment dans le cas de piscine privées qui sont d’une part beaucoup moins fréquentées que les bains publics (donc moins de lotions, moins de pipis, moins de sueurs) et d’autre part, qui sont plus aérées que les piscines publiques. Malgré tout, si vous avez un abri ultra bas et que ça sent beaucoup le chlore, il faut bien sûr l’aérer un peu pour éviter le moindre problème. Quoiqu’il en soit la majorité des fabricants d’abri piscine préconisent des systèmes de ventilation – non seulement pour cette histoire de chloramine, mais surtout pour parer aux problèmes d’humidité et de condensation. N’hésitez pas à consulter Aladdin, Rideau ou autre constructeur sur cette question et sur la ventilation de l’abri, mais encore une fois, dans le cas de piscine privées le problème n’est pas d’actualité.

Source : leParisien

Article classé sous :

Auteur :
Directeur de la rédaction
Sujet précédent : «
Article suivant : »
  1. Pas encore de commentaire.
(ne sera pas publié)